Ortak – PocketSHOT 3D d’Edelkrone

ortakortak

Aujourd’hui je lance dans cette section 3 tests de produits novateur. Depuis l’arrêt de ma production de visière 3D au service des aides soignants, j’ai longuement réfléchi à une alternative utile afin d’utiliser au mieux mon imprimante 3D.

C’est là que je suis tombé sur les produits Edelkrone, une entreprise turque qui possède 2 centres de traitement des commandes, l’un situé en Allemagne et l’autre aux États-Unis. L’entreprise est spécialisée dans les produits haut de gamme à destination des vidéastes / cinéastes.

D’autres part, ils ont lancé un concept très intéressant pour les possesseurs d’imprimante 3D : la gamme Ortak 3D.

La gamme Ortak 3D

" ORTAK est une nouvelle approche de co-fabrication qui permet de posséder des produits de haute technologie entièrement fonctionnels à des prix beaucoup plus bas. Avec la méthode ORTAK, les produits sont fabriqués par vous-même et par edelkrone. Nous ne fabriquons que les pièces critiques telles que les joints fabriqués en aluminium CNC (ou peut-être même les composants électroniques à l'avenir) afin de minimiser les coûts tout en veillant au bon fonctionnement du produit final. Vous imprimez le reste en 3D, en ayant la possibilité de personnaliser le dessin, la forme et la couleur selon vos besoins. "

Il existe actuellement 4 produits de la gamme Ortak. Aujourd’hui, je vais vous présenter le modèle PocketSHOT 3D.

Un support de caméra modulaire et ultra compact !

Le PocketSHOT 3D est la version imprimable en 3D du PocketSHOT d’edelkrone, qui a remporté le Red Dot Award. Il existe de nombreuses configurations qui permettent, par exemple, de stabiliser la caméra au niveau des hanches, contre la poitrine, grâce à une poignée sur le dessus ou encore sur un trépied qui convient aux surfaces planes.

L'impression 3D

Comme son nom l’indique le produit nécessite d’imprimer différentes pièces à assembler. Pour cela vous devez disposer d’une imprimante 3D, ainsi que des bobines de matières premières, comme du PLA* (préconisé par le fabricant)

*Acide polylactique à partir d’amidon de maïs

Imprimé ici avec une imprimante ALFAWISE U20, avec du :

Il a été soumis à rude épreuve avec mon Nikon D750 et son grip + le 50mm. Malgré le poids de la bête (1.5kg), la tête ne montre aucun signe de faiblesse, le tout reste super rigide, et maniable. Les charnières sont suffisamment dures pour ne pas fléchir. À noter qu’il est tout à fait possible d’ajuster la pression des charnières avec l’outil fourni dans le pack.

D’après le fabricant, le chariot peut supporter un maximum de 2.5Kg. Ce qui laisse une très grande souplesse d’utilisation.

Le support imprimé

Note globale, prix et liens

4.5/5

Note globale, prix et liens

4/5
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
ortakortak
Précédent Ortak - FlexTILT Head 3D d’Edelkrone
Suivant Ortak - Skater 3D d’Edelkrone
ortakortak
0 0 voter
Donnez une note à l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Vos commentaires sont importants, n'hésitez pas !x
()
x